La Lettre du Délégué Général N°1

EHTTA quoi de neuf ?

Sources de Culture

Depuis début janvier où j’ai rejoint avec grand plaisir le Réseau EHTTA comme Délégué Général afin de travailler sur la dimension européenne et sur les possibilités de réponses à des programmes et à des financements européens, j’ai eu l’occasion de rencontrer certains d’entre vous, mais il ne m’a pas encore été possible de faire le tour de toute l’Europe. Il m’a donc semblé utile avant d’y parvenir de mettre en place cette Lettre d’information afin de renforcer les liens entre tous les membres, surtout dans la période qui sépare deux réunions générales.

L’une des priorités qui se présentent au Réseau EHTTA aujourd’hui est celle de répondre au dernier appel d’offre du Programme Culture de l’Union Européenne, réponse que la dernière Assemblée Générale m’a donné la mission de coordonner. Cette réponse est d’autant plus importante que le programme en question changera de nature dans deux ans dans le cadre du nouveau budget 2014-2021 et qu’il s’agit donc du dernier appel à propositions dans la forme actuelle.

Nous avons choisi l’intitulé « Sources de Culture – les Cafés de l’Europe ». Le but du projet est de recréer l’esprit de discussion créative et intellectuelle et de collaboration que l’on rencontrait aux XVIIIe et XIXe siècles dans les villes thermales européennes et d’impliquer le sens de créativité des visiteurs et des citoyens des villes thermales par la réalisation d’une série d’événements nommés “Cafés de l’Europe”. Ces collaborations vont permettre la naissance de nouvelles créations artistiques utilisant les nouvelles technologies et les nouveaux medias en contribuant à mieux faire connaître l’effervescence actuelle de ces villes en termes de festivals et d’expositions. Elles doivent également faire naître de nouveaux moyens de présenter et d’interpréter l’histoire et la culture des villes à leurs citoyens et à leurs visiteurs par la mise en place d’un roman interactif des villes thermales qui permettra de suivre les voyages de quatre personnages emblématiques d’hier et d’aujourd’hui.

Il s’agit de célébrer la culture européenne en tant que source d’idées et de concepts qui ont été diffusés dans le monde et qui continuent aujourd’hui de promouvoir un dialogue interculturel avec d’autres continents. Vous allez recevoir dans la prochaine semaine une lettre du Président Christian Corne vous présentant l’ensemble du projet et chacune des actions envisagées. Nous avons essayé de répondre aux besoins de toutes les villes du Réseau, tout en proposant pour certaines d’entre elles des événements de plus grande ampleur. Merci d’y répondre au plus vite. Catherine Lloyd se charge de la partie administrative pour que le dossier – dont elle réunira les éléments et qu’elle rédigera – soit parfait et elle se charge également de répondre à toutes vos questions pratiques. Marion Vansingle travaille en étroite liaison avec le Président du Réseau EHTTA et avec la Route des Villes d’Eaux du Massif Central qui sera le coordinateur du projet, afin de mettre en place un budget de projet qui soit parfaitement équilibré entre les membres et entre les actions. Elle s’est aussi chargée de mobiliser avec beaucoup de succès les villes du Massif Central.

Toutes les deux m’appuient en permanence dans le « brain storming » qui permet, à partir de toutes les idées qui ont été présentées lors de l’Assemblée Générale, d’aboutir à un projet réaliste, efficace pour la visibilité et la réactivité du Réseau EHTTA, mais aussi le plus économe possible en termes de dépenses pour les villes et les partenaires culturels qui y participeront, car nous sommes conscients que la crise économique pèse sur tous.

Visites
J’ai eu l’occasion en février, puis en juin, de me rendre dans le Massif Central afin de rencontrer l’ensemble des responsables des villes de la Route des Villes d’eaux qui participent de près comme associés d’EHTTA : Royat-Chamalières, Châtel-Guyon, La Bourboule, Le Mont-Dore et Vichy. Dans chacune de ces villes j’ai pu rencontrer les élus et discuter avec les responsables des Thermes et des Offices du Tourisme et bien entendu visiter les
patrimoines et les équipements.

Les rencontres avec les guides – acteurs qui apportent une touche toute particulière pour les visiteurs qu’elles accompagnent ont été tout à fait passionnantes. C’était une occasion de prendre également contact à Clermont-Ferrand avec les responsables de la Région Auvergne (Affaires européennes et tourisme) et avec le Commissaire de la DATAR Massif Central (Aménagement du territoire), organisme très important pour les politiques de développement en France et avec lequel la Route des Villes d’Eaux du Massif central a signé une convention. C’était enfin une occasion de travailler directement avec toute l’équipe dirigée par Jean-François Béraud, équipe qui regroupe toutes les compétences, allant de l’analyse du patrimoine au web-mastering, du design au marketing. Vous connaissez déjà Eric Brut qui, entretemps, en plus de ses charges dans l’équipe, est devenu le maire de La Bourboule, ainsi que Pierre Jal et Marion Vansingle.

C’est essentiellement avec cette dernière que je travaille – pratiquement tous les jours – et avec laquelle j’ai eu des dizaines de réunions virtuelles par skype, ainsi que des réunions en équipe, tout particulièrement pour la préparation des programmes européens.

J’ai été reçu par deux fois à Spa, une fois avant l’Assemblée Générale en mars et ensuite fin avril. J’ai pu à cette occasion et grâce à la préparation attentive de Charles Gardier, échevin à la Culture et au Tourisme et Isabelle Grégoire Directrice de l’Office du Tourisme, rencontrer à plusieurs reprises l’ensemble du collège échevinal présidé par Joseph Houssa, Bourgmestre. Les visites ont porté aussi bien sur les Thermes anciens et modernes, le musée, l’urbanisme de la ville où les restaurations sont nombreuses, le Casino et les théâtres. La ville était déjà en effervescence en avril en vue du transfert de l’Office du Tourisme dans le Pouhon Pierre le Grand restauré dont l’inauguration a eu lieu le 21 juin dernier.

Dans le cadre de la préparation du programme Culture, j’ai pu également retourner à Bath fin juin pour rencontrer plus longuement la Direction de l’action culturelle et analyser plus en profondeur la stratégie de la ville sur le plan culturel et touristique et me rendre également à Enghien-les-Bains où Michel Playe, Maire-adjoint a mobilisé aussi bien l’équipe de l’Office du Tourisme, que les responsables du Groupe Barrière qui gère les Thermes, le Spa, les hôtels et le casino, ainsi que les responsables du Centre des Arts, spécialisé dans les arts numériques.

Une visite a également eu lieu à Baden-Baden le 29 mai en compagnie du Président Corne afin de préparer les réunions concernant l’inscription sur la Liste du Patrimoine Mondial. Cela m’a permis de mieux en mesurer les enjeux, mais aussi les complémentarités et les différences avec le programme du Conseil de l’Europe. Il a été bien entendu également question des programmes européens auxquels la ville pourrait participer au travers de son agence marketing. C’est Lisa Poetschki qui a organisé et coordonné l’ensemble des rendez-vous auxquels le Bourgmeste Wolfgang Gerstner a accordé un attention longue et détaillée.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont pris de leur temps et de leur énergie pour faire que ces visites soient non seulement démonstratives, mais aussi très utiles pour me permettre de mieux apprécier quels sont les besoins, les envies, les stratégies des villes qui pourraient s’inscrire dans un futur proche ou plus lointain dans le cadre d’appels d’offres européens. Je ferai en sorte dans les prochaines parutions de cette lettre qui vous parviendra tous les quinze jours, de revenir plus en détails sur chacune de ces visites.

L’Italie en première ligne

Pour un certain nombre de circonstances officielles, je souhaitais insister dans cette première Lettre sur l’Italie car j’ai eu l’occasion de m’y rendre trois fois en février, mai et juin. Le 25 février dernier l’Association Nationale des villes thermales italiennes (ANCOT) a
organisé à Montecatini Terme une réunion avec le Secrétaire d’Etat italien à la santé et avec les organisations professionnelles des Thermes, ainsi qu’avec différents chercheurs. Elle visait à examiner les conséquences de la future Directive européenne «Santé sans frontières» qui
entrera en vigueur en octobre 2013 et à définir une stratégie pour redonner aux villes thermales la visibilité et la fréquentation qu’elles méritent. Cela m’a donné l’occasion d’intervenir au nom du Président Corne pour présenter le réseau, ce que j’ai fait également par courrier en mars pour la réunion des villes thermales siciliennes.

En mai j’ai été invité à Florence (18-20 mai) dans le cadre du salon «Art and Tourism» et de l’Euromeeting que la Région Toscane organise chaque année pour faire le point sur le tourisme durable en Europe. J’ai pu intervenir pendant un quart d’heure pour présenter le réseau. J’ai mis au point pour cette occasion une présentation powerpoint très illustrée qui pourrait servir dans d’autres occasions et qui a déjà été traduite en anglais et en français avec un commentaire d’accompagnement. Elle sera téléchargeable depuis la plateforme collaborative. Le Président Corne était présent, ainsi que les élus et les responsables des Thermes d’Acquiterme, Bagni-di-Lucca, Montecatini Terme et Fiuggi avec qui j’ai pu évoquer dans une réunion spécifique les actions envisagées pour le programme Culture.

Du 6 au 10 juin ont eu lieu à Pavia la première rencontre entre itinéraires culturels «Crossroads of Europe» organisées par la Commission Européenne avec l’aide du Conseil de l’Europe. Le maire de Montecatini Terme Giuseppe Bellandi a présenté le Réseau EHTTA et est intervenu dans le cadre d’une table ronde réunissant plusieurs autres itinéraires culturels du Conseil de l’Europe. Cet événement très important par l’ensemble des personnalités réunies a été une bonne occasion de lobbying et de visibilité puisque EHTTA était présent dans la partie salon de la manifestation avec un panneau spécifique (en dehors du panneau préparé par le Conseil de l’Europe qui faisait partie d’une exposition sur tous les itinéraires
culturels labellisés) et a pu présenter pour la première fois la brochure commune de présentation des membres. Raffaella Caria a coordonné très efficacement la présence et la logistique d’EHTTA pour toutes ces opérations. Une seconde réunion avec les représentants des villes italiennes a permis d’aller plus loin dans leur participation éventuelle au Programme Culture et d’envisager la participation du Réseau à l’expo 2015 de Milan dont le thème général est l’eau.

Communication
En dehors de cette Lettre d’information de liaison dont je souhaite la parution la plus régulière possible et des projets communs qui vont se mettre en place en multipliant les occasions de rencontres et de coopérations, le réseau EHTTA dispose, en plus de son site web, de
nouveaux sites d’information.

Conformément à la décision de l’Assemblée Générale, Catherine Lloyd a ouvert une page facebook intitulée « Thermal Travels » (www.facebook.com/ThermalTravels). Un certain nombre d’entre vous – presque une centaine d’inscrits aujourd’hui – la visitent régulièrement et y introduisent des informations.

J’ai également ouvert un site de veille (curating en anglais) qui me permet de regrouper des informations en français, anglais, italien, allemand et espagnol concernant l’eau en général et les questions d’environnement, les événements des institutions européennes qui peuvent concerner le Réseau, le thermalisme dans ses aspects historiques et contemporains et tous les événements qui se déroulent dans les villes du réseau, ainsi que les offres commerciales des thermes et les articles de presse qui paraissent sur ces sujets (scoop.it à l’adresse web : http://www.scoop.it/t/historic-thermal-cities-villes-thermales-historiques). Depuis le 10 avril, sur les 180 informations introduites, plus de 1000 pages ont été visitées et ont fait l’objet de 250 réactions dont une diffusion par les visiteurs sur leurs propres sites. Chaque information est renvoyée sur mon compte twitter et le plus souvent sur ma page facebook. Certaines informations sont reprises sur Thermal Travels.

Je prépare pour la prochaine assemblée générale un rapport de stratégie pour la mise en cohérence de l’information pour l’ensemble du Réseau EHTTA car beaucoup d’autres actions de visibilité peu couteuses pour le Réseau pourraient être entreprises.

En attendant et pour ces deux sites communautaires, faites l’effort de transmettre à Raffaella Caria et à Marion Vansingle les documents  d’information qui concernent les activités thermales touristiques et culturelles de vos villes. Merci à tous ceux qui ont contribué au calendrier des festivals des villes du réseau que nous sommes en train de constituer. La plateforme collaborative est maintenant fonctionnelle. Nous sommes en train de la tester et d’y introduire tous les documents écrits et photographiques essentiels du Réseau EHTTA.

Vous y aurez accès dès le mois de septembre.

Merci encore de l’attention que vous porterez au courrier du Président Corne au sujet du Programme Culture.

Je vous souhaite de bonnes vacances actives.

Michel Thomas-Penette
Délégué Général